Comment préparer une traversée à cheval des steppes mongoles ?

avril 3, 2024

La Mongolie, vaste pays d’Asie, est un paradis pour les amoureux du voyage à cheval. Les steppes mongoles offrent des paysages époustouflants et variés, entre déserts arides, montagnes escarpées et vallées verdoyantes. Mais comment préparer une traversée à cheval de ces immenses étendues ? Voici quelques conseils pour vous aider à organiser votre voyage.

Se renseigner sur la Mongolie et ses traditions équestres

Avant de partir à l’assaut des steppes mongoles à cheval, il est nécessaire de bien connaître la Mongolie et ses coutumes, notamment en matière d’équitation. Les chevaux mongols sont en effet très différents de ceux que vous pouvez connaître en Europe. Ce sont des animaux robustes, adaptés à un climat rude et à une vie en plein air.

Sujet a lire : Quelle est la méthode idéale pour apprendre le folklore irlandais à Dublin ?

Les Mongols ont une relation très particulière avec leurs chevaux. Ces derniers sont au cœur de leur mode de vie nomade et sont vénérés comme des êtres sacrés. Il est donc essentiel de respecter ces traditions et de montrer un grand respect envers ces animaux lors de votre voyage.

Choisir le bon moment pour votre randonnée à cheval

Le choix de la période de votre randonnée à cheval en Mongolie est crucial. Il est préférable de privilégier les mois d’été, de mai à septembre, où les températures sont plus clémentes et les jours plus longs. C’est également à cette période que les paysages sont les plus verdoyants et les plus fleuris.

A voir aussi : Où observer l’extraordinaire migration des papillons monarques au Mexique ?

Evitez la saison hivernale, où les températures peuvent descendre jusqu’à -40°C. Les conditions de rando sont alors extrêmement difficiles, tant pour les humains que pour les chevaux.

S’adresser à un guide local

Pour organiser au mieux votre traversée à cheval des steppes mongoles, il est recommandé de faire appel à un guide local. Ces professionnels connaissent parfaitement le pays, sa géographie, ses coutumes et sa faune. Ils pourront vous aider à préparer votre itinéraire, à choisir les meilleurs endroits pour camper et à interagir avec les populations locales.

En plus, un guide pourra vous donner des conseils précieux sur la façon de monter à cheval dans les steppes mongoles. La monte mongole est en effet très différente de la monte européenne et nécessite un apprentissage spécifique.

Prévoir des étapes dans des yourtes

Lors de votre traversée à cheval des steppes mongoles, prévoyez de faire des pauses régulières, notamment pour dormir. Le meilleur moyen de se reposer et de se ressourcer est de passer la nuit dans une yourte, l’habitat traditionnel des nomades mongols.

Ces yourtes sont des tentes rondes, montées sur un cadre en bois et recouvertes de feutre. Elles sont parfaitement isolées et très confortables. Vous y trouverez tout le nécessaire pour passer une bonne nuit : des lits, des couvertures, un poêle pour se chauffer… Et le matin, vous pourrez y prendre un bon déjeuner avant de repartir pour une nouvelle journée de rando.

Découvrir les sites incontournables

Enfin, votre traversée à cheval des steppes mongoles sera l’occasion de découvrir des sites incontournables. Parmi eux, la vallée de l’Orkhon, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, est un passage obligé. Vous y découvrirez des paysages grandioses, entre montagnes, steppes verdoyantes et rivières.

Ne manquez pas non plus la visite d’Oulan-Bator, la capitale du pays, pour découvrir la culture mongole, entre traditions millénaires et modernité.

Un autre site à ne pas manquer est le désert de Gobi, le plus vaste désert d’Asie, réputé pour ses dunes de sable doré et sa faune unique.

En suivant ces conseils, vous devriez pouvoir préparer au mieux votre traversée à cheval des steppes mongoles. Un voyage inoubliable, au plus proche de la nature et des traditions mongoles, vous attend.

Préparation physique et matérielle pour la randonnée

Une traversée à cheval des steppes mongoles requiert une préparation physique adéquate. Même si les chevaux mongols sont robustes et endurants, une telle expédition serait éprouvante pour un cavalier non préparé. Il est donc important d’organiser, bien avant votre départ, un programme d’entraînement physique pour renforcer votre endurance et votre résistance. Vous pouvez, par exemple, prévoir des séances de cardio, de musculation, mais aussi de yoga pour travailler votre souplesse, des qualités indispensables pour une longue randonnée à cheval.

Côté équipement, optez pour des tenues adaptées à la randonnée équestre et aux conditions climatiques de la Mongolie. Prévoyez des vêtements chauds et imperméables, des chaussures de randonnée confortables, un chapeau ou une casquette pour vous protéger du soleil, et des lunettes de soleil. N’oubliez pas non plus un équipement de camping de base si vous prévoyez de passer des nuits à la belle étoile entre deux nuits en yourte.

Il est aussi recommandé de prévoir une trousse de premiers secours bien garnie. En plus des produits de base (pansements, antiseptiques, etc.), pensez à y inclure des médicaments contre le mal de l’altitude, des répulsifs contre les moustiques et des médicaments pour lutter contre le mal des transports.

Vivre l’expérience chez une famille nomade

Un voyage à cheval à travers les steppes mongoles ne serait pas complet sans un séjour auprès d’une famille nomade. C’est une occasion unique de découvrir de l’intérieur le mode de vie des Mongols, leur culture et leurs traditions millénaires.

Vous pourrez participer aux tâches quotidiennes, comme la traite des vaches et des chèvres, la préparation du diner, ou encore l’installation et le démontage des yourtes. Vous aurez aussi l’occasion d’apprendre à monter à cheval à la mongole, une expérience qui ne manquera pas de pimenter votre voyage à cheval.

Pour cela, plusieurs agences (comme agence Munkhe ou Cap Rando) proposent des séjours chez l’habitant. Ils pourront vous mettre en relation avec des familles nomades prêtes à vous accueillir pour quelques jours.

N’oubliez pas que le respect des coutumes locales est primordial. Les Mongols sont des gens hospitaliers, mais ils tiennent à leurs traditions. Alors, avant de partir, renseignez-vous sur les us et coutumes pour être sûr de ne pas commettre de faux pas.

Conclusion

La traversée à cheval des steppes mongoles est une aventure exceptionnelle qui vous permettra de découvrir des paysages à couper le souffle, d’approcher de près la culture et les traditions de ce peuple nomade, et de vivre une expérience hors du commun.

Néanmoins, une telle aventure nécessite une préparation minutieuse. Il faut bien se renseigner sur la Mongolie et ses traditions, choisir le bon moment pour partir, s’adresser à un guide local, prévoir des étapes dans des yourtes et se préparer physiquement et matériellement.

Il est aussi recommandé de vivre l’expérience chez une famille nomade, pour une immersion totale dans la culture mongole. En prenant le temps de bien préparer votre voyage, vous vous assurez une traversée à cheval des steppes mongoles inoubliable et enrichissante. Alors, n’attendez plus, et partez à la découverte de la Mongolie à cheval !